Retour aux nouvelles

French Bee, la compagnie low-cost qui monte

French Blue est devenu, depuis fin janvier, French Bee. Le nom de cette compagnie aérienne low-cost française change mais ses prix attractifs restent les mêmes.  Nous, à Vol-Retardé vous présentons cette compagnie aérienne qui propose maintenant des vols vers la Réunion et la Républicaine Dominicaine et dont l'offre des destinations s'élargit...

La compagnie French Blue devient French Bee

La compagnie French Bee, petite soeur d'Air Caraïbes, était connue sous le nom de French Blue jusqu'à la fin janvier 2018. La compagnie a changé de nom car une compagnie américaine, Jet Blue pour ne pas la citer, contestait l'utilisation du mot "blue". Afin d'éviter un long procès juridique, la compagnie française a décidé de modifier son nom pour devenir French Bee (l'abeille française).

Une compagnie aérienne à bas prix

Maintenant la compagnie propose des vols vers l'île de la Réunion et vers Punta Cana (République Dominicaine) pour des prix assez attractifs. A titre d'exemple, pour les mois de février et de mars, il est possible de trouver un vol aller simple Paris-Orly / la Réunion Saint Denis pour environ 229€. Evidemment, ce tarif s'entend pour une offre basique, c'est-à-dire que pour ce prix, vous ne pourrez pas avoir de bagage en soute, juste un bagage cabine et il faudra payer pour bénéficier d'offres supplémentaires, comme le repas et les boissons. Mais si vous êtes prêt à faire quelques sacrifices pendant votre vol, vous pourrez vous envoler vers les îles pour un très bon prix et, ensuite vous récompenser des économies réalisées en vous offrant, par exemple, un bon Rougail saucisse accompagné d'un verre de rhum arrangé.

Des vols vers Tahiti et San Francisco dès le printemps

Pour l'instant, la compagnie aérienne vole vers Punta Cana (la République Dominicaine) et l'île de la Réunion, mais à partir du printemps son offre va s'étendre. En effet, à partir de mai 2018, un vol Paris - Tahiti (Papeete) sera proposé. Le prix de départ annoncé est de 509€. Ce qui, pour une île du Pacifique reste raisonnable. A partir de juin 2018, la compagnie s'envole vers le pays de l'oncle Sam et propose des vols vers San Francisco au départ de Paris Orly à partir de 169€. Si vous avez toujours eu envie de voir le Golden Gate et Alcatraz, c'est l'occasion !

French Bee, la petite compagnie qui monte

L'offre de la petite soeur d'Air Caraïbes est encore un peu limitée puisqu'elle ne propose actuellement que deux destinations (La Réunion et la République Dominicaine) et va en ouvrir deux autres au printemps (Tahiti et San Francisco) mais cette compagnie qui n'existe que depuis 2016 arrive déjà a se faire une place parmi les plus grands. L'exemple de la Réunion est le plus parlant : la ligne Paris-Orly / Saint-Denis est ouverte depuis juin 2017 a déjà grignoté 15% du marché parmi les transporteurs qui desservaient l'île (Air France, Air Austral, Corsair et XL Airways). D'ailleurs face à cette concurrence, 6 mois après l'arrivée de French Bee sur le territoire réunionais, XL Airways a annoncé devoir réduire son programme de vol entre Paris et l'aéroport de Saint-Denis Rolland Garros car la compagnie n'arrivait plus à remplir suffisamment ses avions. 

French Bee est une petite compagnie aérienne mais qui a de l'ambition et qui arrive à se hisser parmi les grandes. Avec l'arrivée de ces compagnies low-cost et long courriers, il est sûr qu'il n'aura jamais été aussi peu cher de prendre l'avion pour s'envoler vers des destinations paradisiaques. Et si jamais votre avion est en retard ou annulé, vous pouvez faire appel à nos services pour vous aider à demander l'idemnisation qui vous est due !

 

➜ Vérifiez votre vol

Ce que les passagers pensent de Vol-Retardé


 

French Bee, la compagnie aérienne à bas prix

A lire aussi :

Level, la nouvelle compagnie low-cost long-courrier

Voyages, où partir en 2018 ?

Tout, tout vous saurez tout sur le passeport

Ça vous a plu ? Consultez notre blog pour lire les dernières nouvelles ou suivez-nous sur Facebook, Twitter ou Instagram

 

Partagez cet article