Nouveau : demandez le remboursement de votre vol en cas d’annulation due au coronavirus. Cliquez ici

Pourquoi vous ne devriez pas accepter les avoirs comme compensation



Les compagnies aériennes sont passées expertes en matière de (non) indemnisation. Elles utilisent tous les moyens et astuces possibles pour éviter de dédommager les passagers pour les désagréments d’un vol retardé ou annulé. L’une des méthodes les plus populaires consiste à offrir simplement aux passagers des avoirs – échangeables contre un autre vol, sur la même compagnie aérienne. Nous vous expliquons ci-dessous pourquoi il est grandement préférable de ne pas accepter ces offres.

Et si vous préférez demander directement votre indemnisation, vous pouvez soumettre votre demande à l’aide de notre calculateur d’indemnisation gratuit :
 

➜ Demander mon indemnisation

 

Avoir ou remboursement ?

avoir ou remboursement en cas de vol retardé ou annulé
En cas d'annulation d'un vol par la compagnie aérienne, les passagers ont droit au remboursement intégral du coût de leur billet par la compagnie. La raison pour laquelle le vol n'a pas pu avoir lieu n'a aucune importance. Ainsi, même si la compagnie aérienne tente d'invoquer des circonstances exceptionnelles (par exemple, le mauvais temps), vous avez droit à un remboursement.

De nombreuses compagnies aériennes vous offrent pourtant un avoir. Cela signifie que vous ne récupérerez pas l'argent de votre billet, mais que vous recevrez un bon du montant que vous avez payé pour votre billet. Vous pouvez ensuite remettre ce bon à la même compagnie aérienne pour un vol ultérieur. Mais attention : ces avoirs ne sont souvent valables que pour une durée limitée. Les vols ultérieurs peuvent également être plus chers. Bien entendu, vous payez vous-même la différence entre l’avoir et le nouveau billet.

 

Quel est l'avantage pour les compagnies aériennes ?


Si vous acceptez un avoir, votre argent reste dans la compagnie aérienne. La compagnie aérienne peut alors l'utiliser comme elle le souhaite, car officiellement vous avez été dédommagé pour la gêne occasionnée pour votre vol. Et si vous réservez ensuite un nouveau vol, qui peut être plus cher que le vol initial, la compagnie aérienne gagnera même de l'argent grâce à votre annulation !

Soit vous n'échangez pas l’avoir du tout, soit vous ne l'échangez pas à temps. Dans ce cas, vous avez payé la compagnie aérienne des centaines d'euros sans jamais avoir voyagé. Il est donc logique que les compagnies aériennes essaient toujours de pousser leurs clients à accepter les avoirs proposés.
 

Que puis-je faire si je ne veux pas d’avoir ?


Restez têtus. Juridiquement parlant, vous avez le choix entre un avoir ou l'argent de votre billet d'avion. Les compagnies aériennes prétendent souvent que vous n'avez droit qu'à un avoir, mais ne vous y fiez pas. La Commission européenne a réaffirmé ce droit en mars et en mai 2020. Ainsi, quelles que soient les revendications des compagnies aériennes, les passagers ont un droit fondamental à un remboursement financier du prix de leur billet.

 

Conseil Vol-Retardé : En raison de la crise actuelle du COVID-19, des milliers de vols sont annulés chaque jour et les passagers ont droit au remboursement du prix de leur billet. Vous pouvez bien entendu réclamer le remboursement du prix du billet auprès de la compagnie aérienne. Vous ne savez pas exactement comment cela fonctionne et vous avez besoin d'aide pour demander votre remboursement ? Pas de problème ! Vol-Retardé a 10 ans d'expérience dans les relations avec les compagnies aériennes et est heureux de vous aider à demander votre remboursement à la compagnie aérienne. Cerise sur le gâteau : si la compagnie aérienne règle votre demande d'indemnisation dans les 7 jours, notre service est gratuit ! Si cela ne se produit pas, nous poursuivrons la compagnie aérienne en justice pour obtenir l’argent auquel vous avez le droit !

 

Il suffit de vérifier votre vol dans notre calculateur de remboursement gratuit :
 

➜ Demander mon remboursement


Avoirs vs. indemnités

 

Outre le droit au remboursement des frais de billet, les passagers ont souvent droit à une indemnisation. Ce point est régi par le règlement européen sur les droits des passagers aériens et s'applique aux passagers dont le vol est annulé ou retardé de plus de trois heures. Cette compensation peut même aller jusqu'à 600 euros, selon la durée du vol en question.

D'ailleurs, un droit à l'indemnisation existe quel que soit le prix de votre billet d'avion ! Cela signifie que si votre billet d'avion était particulièrement bon marché, le montant de l'indemnisation peut être beaucoup plus élevé que le coût de votre billet. De nombreuses compagnies aériennes cachent donc ce droit aux passagers et se contentent d'offrir des bons. Particulièrement perfide : certaines compagnies aériennes offrent au client un avoir dont la valeur est inférieure au montant de l'indemnisation légalement requise. On dit parfois à tort que c'est un geste commercial pour que le client ne reste pas sur une note négative après un vol retardé.
 

Vous pourriez perdre votre droit à une indemnisation


En règle générale, nous conseillons aux voyageurs de ne pas accepter les avoirs. Car dans ce cas, ils perdent leur droit légal à l'indemnisation. Mais ne vous inquiétez pas : cela ne s'applique pas aux bons repas que vous recevez en cas de retard. Pour les retards de 2 heures ou plus, les compagnies aériennes doivent offrir à leurs passagers de la nourriture et des boissons. Cela prend souvent la forme de bons pour les repas à l'aéroport. N'hésitez pas à accepter ces bons ! Votre droit à l'indemnisation sera maintenu.


Mais attention : la seule chose à savoir est que vous n'avez droit à une indemnisation que si la raison du retard ou de l'annulation du vol est également imputable à la compagnie aérienne. Le mauvais temps, par exemple, est considéré comme une circonstance exceptionnelle et ne constitue pas une raison pour demander une indemnisation. Toutefois, votre droit au remboursement des frais de billet demeure.
 

À combien d'argent ai-je droit ?


Les passagers qui décident de ne pas accepter un avoir doivent toujours essayer de demander une indemnisation à la compagnie aérienne. Le montant de l'indemnisation dépend de la distance parcourue par votre vol.


montant des indemnisations pour vol annulé ou retardé


Plus la distance parcourue par le vol est longue, plus le droit à l'indemnisation est élevé. Le montant réel de l'indemnisation est divisé en trois groupes et s'applique par personne :

 

  • 250 € pour les vols jusqu'à 1 500 kilomètres
  • 400 € pour les vols d'une distance égale ou supérieure à 1 500 kilomètres à l'intérieur de l'Union européenne et pour les vols entre 1 500 kilomètres et 3 500 kilomètres en dehors de l'Union européenne mais intracommunautaire (ex : France métropolitaine-Guadeloupe)
  • 600 € pour tous les autres vols d'une distance supérieure à 3 500 kilomètres

 

Il est important de noter que la distance en fonction de laquelle le montant de l'indemnisation est calculé n'est pas la distance réellement parcourue, mais la distance dite "linéaire" (à vol d’oiseau). Cela est particulièrement important si l'itinéraire de vol change parce que, par exemple, l'avion doit contourner quelque chose.

Tous les passagers ont droit à une indemnisation. Cela inclut également les enfants de plus de deux ans au moment du vol.
 

Comment Vol-Retardé peut-il m'aider à obtenir une indemnisation ?


Si votre vol est retardé, annulé ou surréservé (surbooké), ou si votre horaire de vol a changé, vous avez droit à une compensation financière. Selon votre destination et la distance du vol, vous pouvez demander le montant de 600 euros maximum par passager, quel que soit le prix du billet d'origine. Les compagnies aériennes sont souvent têtues et prétendent qu'il n'y a pas de droit à une indemnisation. Ne vous laissez pas décourager. Vol-Retardé aide les passagers à réclamer leur compensation si quelque chose ne se passe pas comme prévu. Avez-vous eu un retard ou une annulation de vol au cours des 5 dernières années ? Il vous suffit alors de vérifier ci-dessous si vous avez droit à une indemnisation :


 

➜ Vérifier mon droit à une indemnisation

Vérifier mon vol