Retour aux nouvelles

Les avions électriques : nouveau défi de l'aviation

Les voitures électriques commencent à peine à se populariser que déjà l'aviation souhaite s'y mettre aussi. Wright Electric, une start-up américaine précurseur en la matière, cherche à mettre en oeuvre les premiers vols zéro émission d'ici une vingtaine d'années.

Le zéro émission pour les vols courts dans 20 ans ?

La société américaine Wright Electric vise d'abord à développer des avions électriques zéro émissions pour des vols de courte distance, c'est-à-dire des vols de moins de deux heures. Ainsi, Wright Electric espère que, d'ici une vingtaine d'années, des trajets courts comme New-York/Boston ou encore Paris/Londres se feront à bord d'un avion zéro émission.

L'avion hybride

En attendant d'arriver aux avions zéro émission, la transition se passe par l'hybride et c'est la compagnie aérienne EasyJet qui se lance. La compagnie low-cost, en partenariat avec Wright Electric, souhaite doter, d'ici une dizaine d'années, ses avions d'une pile à combustible afin de les propulser à l'électrique. Ce système ne serait utilisé que pendant la phase de roulage sur la piste et permettrait à la compagnie d'économiser 4% du carburant. Sur une année cela réduirait de 50 000 tonnes la consommation de carburant. En plus des avantages économiques et écologiques, ce système améliorerait également le temps passé sur les pistes : en effet, les avions munis de pile à combustible n'auront plus besoin d'assistance et de remorquage sur les pistes et la rotation des avions s'effectuera donc plus vite. Ce n'est donc pas un hasard si ce système est également en cours d'essai pour la Formule 1.

Le fonctionnement de la pile à combustible

La pile à combustible utilise l'énergie cinétique, c'est-à-dire l'énergie utilisée lors d'un mouvement. Ici, l'idée est de ré-utiliser l'énergie utilisée pendant l'atterrisage, et plus particulièrement le freinage. Ainsi, au lieu de partir sous forme de chaleur, une partie de l'énergie créée pendant le freinage est récupérée. Cette énergie mécanique est ensuite transformée en énergie électrique. Enfin, grâce à un électrolyseur, l'énergie électrique est convertie en hydrogène. La pile à combustible quant à elle a toute son importance pendant le roulage. En effet, c'est durant cette phase que le processus que nous venons de voir s'intervertit : l'hydrogène est transformé en électricité grâce à la pile à combustible, permettant ainsi à l'avion de se propulser à l'aide de l'énergie électrique.

Les avions électriques sont encore en pleine phase de développement et d'expérimentation. Il faudra encore attendre quelques années avant de prendre un avion hybride ou zéro émission. Mais, outre les prouesses technologiques de ce projet, on appréciera aussi ses répercusions positives sur la planète et sur notre porte-feuille.

A lire aussi :

- À quoi carbureront les avions de demain ?

Des sièges intelligents

- Des avions sans pilote

Ça vous a plu ? Consultez notre blog pour plus d'articles ou suivez-nous sur FacebookTwitter ou Instagram.

 

Partagez cet article