Compagnie aérienne : Les actionnaires privilégiés face aux passagers aériens

700 millions d’euros, c’est le montant que la holding hispano-britannique, IAG, envisage de verser à ses actionnaires. Cette annonce retentissante fait une fois de plus grincer des dents les passagers.

L'année dernière, le groupe IAG, International Airline Group, a réalisé un bénéfice net de 2 milliards d'euros, ce qui représente une augmentation significative par rapport à l'année précédente. Selon le PDG de Vol-Retardé.fr, Tom van Bokhoven, cette annonce ne fait que renforcer l’image négative que le public se fait des compagnies aériennes comme étant des entités ne cherchant qu’à maximiser ses profits sans se soucier du bien-être de leurs passagers.

IAG + Actionnaires + avion + British Airways

« Je crois que les compagnies aériennes ne se soucient pas de leurs passagers. Elles nous montrent une fois de plus que leur principale priorité sont leurs bénéfices, ce qui est tout à fait regrettable, car cela passe par une hausse des prix, des vols surréservés et ceci au détriment de la clientèle. Les compagnies aériennes agissent en toute impunité. Une telle annonce ne fait qu’accentuer le mécontentement des passagers », affirme Tom van Bokhoven.

Enid Heenk, responsable du service juridique de Vol-Retardé.fr, ajoute qu’IAG doit encore indemniser de nombreux passagers ayant rencontré un problème sur un des vols opérés par l’une des compagnies du consortium. « IAG doit en moyenne 339 euros à plus de 6400 passagers. Pour mettre les choses en perspective, si les compagnies aériennes avaient indemnisé leurs passagers dans leur intégralité, l'impact sur leurs dividendes n’atteindrait même pas les 0,32% ».

 

=> Quelles compagnies aériennes volent vers le plus de destinations ?

 

Vol-Retardé.fr se charge actuellement de plus de 200 procédures judiciaires en Europe pour cause de refus d’embarquement, d’annulation ou de retard de vol. Parmi les compagnies aériennes membres du groupe IAG, on retrouve British Airways, Iberia, Vueling, Aer Lingus, Air Nostrum ou encore Iberia Express.

Le coût total des réclamations qu’IAG doit à ses passagers s'élève à 2 200 000 €. Vol-Retardé.fr, société proposant une assistance dans l’obtention d’une indemnité en cas de vol retardé, annulé ou surbooké, agit au nom des passagers pour poursuivre les compagnies aériennes et faire valoir les droits des passagers.  

M. van Bokhoven estime qu’IAG devrait montrer l'exemple avant la prochaine assemblée générale en s'engageant à payer les passagers ayant droit à une indemnisation. « Nous savons que ces compagnies aériennes disposent de l'argent nécessaire pour indemniser les passagers, comme en témoigne l'offre faite à leurs actionnaires. « Chez Vol-Retardé.fr, nous sommes toujours du côté des passagers parce que nous croyons en la protection des droits des passagers », conclut Tom van Bokhoven.

 

Ne manquez rien de l'actualité de l'aviation via nos pages Facebook et Twitter

 

Ce que nos clients pensent de Vol-Retardé