Voyages : Sortez des sentiers battus et explorez le Kirghizistan !

Vous êtes en train de planifier vos prochaines vacances et vous avez envie d’une destination qui sort des sentiers battus ?

Vol-Retardé a ce qu’il vous faut ! On vous emmène sur la route de la soie à la conquête du Kirghizistan.

Pays encore méconnu du grand public, il ne manque pourtant pas d’atouts. Il a même été sélectionné par le Lonely Planet parmi les 10 destinations à découvrir en 2019.

Voyages + Kirghizistan + lac Son Kol

Kondephy ©

 

Des chaînes de montagnes à perte de vue et des milliers de lacs

 

Le Kirghizistan, ce sont principalement des paysages vallonnés parsemés de lacs aux eaux turquoise. En effet, le ¾ de ce petit pays d’Asie centrale est traversé par des chaînes de montagnes. Certains, le surnomment la Suisse d’Asie.

Parfait pour les adaptes des randonnées et des balades à cheval, le Kirghizistan dispose de 2700 km de chemins de randonnées récemment balisés. Vous pourrez y découvrir une nature encore immaculée et des lacs à l’eau cristalline.

Les lieux de randonnées à ne absolument pas manquer sont :

  • Les monts célestes de Tien Shan (située non loin de la capitale, Bishkek),
  • La région d’Arslanbob qu’il vous sera possible de découvrir à dos d’équidé
  • La région bordant le lac Son-Kol qu’on vous conseille vivement d’explorer à cheval

 

En route sur les pas des commerçants de la Route de la soie

 

Pays traversé, jadis, par la Route de la soie, le Kirghizistan ne dispose, certes, pas d’autant de vestiges de l’époque que ses pays voisins.

Cependant, les quelques sites restants se trouvent dans des décors dignes de cartes postales où vous vous sentirez seul au monde. Difficile de croire que ces routes étaient empruntées par des milliers de commerçants, il y a quelques siècles. 

=> Ville oubliée, trésors cachés : Tbilissi

Un peuple au grand cœur – authenticité et hospitalité

 

Ce qui vous marquera certainement le plus, dans ce pays encore tenu d'une main de fer, sera l’hospitalité des Kirghizes. Ce peuple, pourtant, longtemps coupé du reste du monde est réputé pour son sens de l’hospitalité et son authenticité.

Encore majoritairement peuplé par des tribus nomades, le Kirghizistan vous offrira la possibilité de loger chez l’habitant et même d’y dormir en yourte. Durant l’été, plusieurs camps de yourtes sont ouverts allant du confort le plus basique à un confort de plus haut standing. Enfin, gardez en tête que les sanitaires restent tout de même assez rudimentaires.

A la descente de bus, il est assez commun que des dames viennent vous proposer un hébergement dans leur famille. Ceci est un bon moyen pour apprendre à connaître la culture kirghize de plus près ainsi que sa cuisine. Une nuit chez l’habitant avec repas compris peut se négocier autour des 10€.

Il ne sera pas rare non plus que lors de vos balades, vous rencontriez des locaux qui vous invitent dans leurs yourtes pour prendre le thé ou partager un repas. Une expérience à ne pas manquer !

 

Kirghizistan + voyages

Les conseils très pratiques

 

  • La meilleure saison pour vous y rendre est l’été. On vous conseille d’y aller entre les mois de mai et d’octobre. En hiver, suite aux chutes de neige, il n’est pas toujours possible d’emprunter les routes. Hormis, si vous avez aimé le ski, l’hiver vous ravira. Le point le moins haut du pays se situe à 1500 mètres d’altitude.

 

  • Il n’est pas évident de payer par carte au Kirghizistan. Pensez donc à toujours avoir de l’argent liquide sur vous.

 

  • Si vous avez les fesses sensibles, on vous conseille de prendre avec vous quelques rouleaux de papier toilette. Le papier toilette local peut être comparé à du papier abrasif…

 

Faut-il un visa pour entrer au Kirghizistan ?

 

Pays devenu indépendant à la suite de la chute de l’URSS en 1991, le Kirghizistan est aujourd’hui le pays d’Asie centrale le plus facile d’accès. Disposant d’une soixantaine d’accords avec d’autres pays, les Français et les Belges sont exemptés de visa pour y rentrer. Seul un passeport d’une validité de 6 mois, à compter de votre date d’entrée, vous suffira pour pourvoir le parcourir pendant 60 jours.

 

Comment vous rendre au Kirghizistan depuis l’Union européenne ?

 

Il n’y pas encore de vols directs reliant l’Union européenne à Bishkek. Pour vous rendre dans la capitale kirghize, il vous faudra faire escale à Moscou, Istanbul ou Tachkent (Ouzbékistan). Aeroflot et Turkish Airlines volent depuis la plupart des grands aéroports européens. 

Sachez que si vous partez depuis l'UE et que vous avez une escale dans l'UE ou en dehors, vous aurez droit à une indemnité en cas de vol retardé, annulé ou overbooké. Vous pourrez réclamer une compensation financière de 600 € pour un vol depuis l'UE vers le Kirghizistan. 

=> Droits des passagers : Quels sont vos droits en tant que passager en dehors de l’UE ?

Kirghizistan + voyages

 

Le Kirghizistan encore un trésor caché, mais plus pour longtemps !

 

Le Kirghizistan est encore un réel trésor à l’état brut. Pas encore touché par le tourisme de masse, il vous donnera l’impression d’avoir ces paysages rien que pour vous. De ce fait, l’authenticité et l’hospitalité des locaux en sont encore intactes.

Doucement mais sûrement, ce pays attire de plus en plus de touristes. Il est fort à parier que ce pays connaît ses dernières années avant de connaître un vrai boom de tourismes. Alors, n’hésitez plus et partez explorer le Kirghizistan.

Si vous avez encore besoin d’être convaincu, on vous suggère de regarder le film « Continuer » avec Virginie Efira, adaptation du roman du même titre de Laurent Mauvigne. Celui-ci vous offrira un aperçu des magnifiques paysages kirghizes sur fond d’une quête de sens et de soi.

 

Ne manquez rien de l'actualité de l'aviation via nos pages Facebook et Twitter

 

Ce que nos clients pensent de Vol-Retardé