Des sièges intelligents

L'été est synonyme de départ en vacances, pour beaucoup cela signifie qu'avant de pouvoir profiter du soleil, il faut prendre l'avion. Mais pour certains, voyager en avion est une source de stress et d'angoisse. Pour aider les passagers durant leur vol, Flightbeat et KLM travaillent sur des sièges capables de reconnaître les émotions et les besoins des passagers.

Détecte le stress

Les sièges intelligents sont équipés de capteurs électriques qui mesurent le rythme cardiaque. Ces informations sont ensuite transmises au personnel navigant qui peut ainsi connaître le niveau de stress des passagers grâce à un code couleur. En fonction de cela, les hôtesses de l'air et les stewards peuvent apporter un soin particulier aux passagers qui en ont besoin. Ils peuvent par exemple leur parler pour vérifier que tout aille bien ou leur offrir une boisson pour se détendre.  

Aide au bien-être

En plus de mesurer le stress des passagers, les sièges pourront reconnaître le moment où ils commencent à s'endormir et pourront éteindre la lumière à leur place. Les sièges sauront également quel type de film est le plus efficace pour relaxer les passagers.

Protection des données personnelles

Les passagers soucieux de la protection de leurs données personnelles pourront choisir d'activer ou de désactiver l'option intelligente une fois à bord de l'avion. En désactivant l'option, leur activité ne sera pas monitorée. 

L'intérêt des compagnies aériennes

Gérer les envies et les émotions des passagers est important pour les compagnies aériennes car c'est la clé d'un vol réussi aussi bien pour les passagers que pour la compagnie. En effet, le bien-être des passagers leur fait économiser de l'argent en évitant, par exemple de devoir dérouter un vol suite à une crise d'angoisse d'un passager. Sur le même principe des sièges intelligents de Flightbeat et de KLM, d'autres compagnies cherchent également à utiliser les nouvelles technologies pour offrir le meilleur confort à leurs passagers : British Airways est par exemple en train de développer une couverture capable de mesurer le bonheur des passagers. 

Les objets connectés intelligents sont de plus en plus présents dans notre quotidien, il n'est donc pas étonnant de voir que leur utilisation se répand aussi dans les transports. Il est fort à parier que d'ici quelques années ils seront chose commune à bord de tous les avions. 

A lire aussi :

Innovation : ce que nous préparent les compagnies aériennes

Ces start-up qui vous aident tout au long de votre voyage

À quoi carbureront les avions de demain ?

Ça vous a plu ? Consultez notre blog pour lire les dernières nouvelles ou suivez-nous sur FacebookTwitter ou Instagram.

 

 

 

 

 

Vérifier mon vol