Retour aux nouvelles

WOW Air : la compagnie aérienne fait faillite

 

La nouvelle est tombée jeudi dernier. La compagnie islandaise à bas coûts WOW Air a annoncé qu’elle cesserait immédiatement toutes ses activités.


Le jeudi 28 mars 2019 ce sont donc des dizaines de passagers aériens qui se sont retrouvés bloqués à l’aéroport de Reykjavik, où une trentaine de vols de la compagnie WOW Air ont été annulés. « WOW Air a cessé ses opérations. Tous les vols WOW Air sont annulés », a annoncé le transporteur dans un communiqué. Si certains passagers ont appris la nouvelle par un SMS de la compagnie aérienne, d’autres l’ont appris en arrivant à l’aéroport.

Au moyen d’une courte déclaration sur son site web, WOW Air a invité les passagers affectés à chercher des alternatives auprès d’autres compagnies aériennes. Le gouvernement islandais estime qu’environ 4 000 voyageurs sont bloqués, dont 1 300 en transit.

Problèmes financiers
 

La fin de WOW Air approchait à grands pas ; malgré des licenciements, et une vente d’une partie de leurs avions, la compagnie continuait d’afficher une perte avant impôts de plusieurs millions d’euros.

En décembre dernier déjà, WOW Air avait annulé un certain nombre de vols. Bien que des rachats ont été envisagés, notamment par Icelandair, ou encore par l’investisseur aéronautique Indigo Partners, ceux-ci se sont soldés par des annulations.
 

Vols annulés pour faillite : les alternatives

 

Plusieurs compagnies aériennes sont mobilisées pour aider les passagers concernés, comme par exemple le concurrent Icelandair. Pour un tarif réduit, les victimes peuvent réserver un billet alternatif, appelé « billet sauvetage ».

Les tarifs de sauvetage peuvent être proposés par les compagnies aériennes membres de l'Association du Transport International (IATA) en cas de faillite d'une autre compagnie aérienne. Tout le monde n'est pas admissible à ces tarifs de sauvetage. "Cela ne concerne que ce groupe spécifique de passagers", déclare un porte-parole d'Icelandair. De plus, le rabais ne s'applique qu'aux voyageurs qui peuvent prouver qu'ils voyageraient initialement avec WOW Air, avec des dates de voyage entre le 28 mars et le 11 avril 2019.

D’autres compagnies, notamment françaises, se sont proposées pour venir en aide aux passagers lésés. C’est le cas d’XL Airways qui a mis en place des offres commerciales exceptionnelles sur la ligne Paris-New York, ou encore du groupe Air France-KLM, qui pratique des tarifs « rapatriement » pour les passagers impactés entre Paris et le Canada ou les Etats-Unis.

Comment se faire rembourser ?

 

Obtenir un remboursement dans ce type de situation relève du véritable parcours du combattant. En effet, une fois le nom du liquidateur judiciaire communiqué (information disponible auprès du Centre Européen des Consommateurs), le passager doit s’inscrire au registre des créanciers de la compagnie.

Comme dans toute liquidation judiciaire, les créanciers privilégiés restent l’Etat, les employés de la compagnie ou encore certains fournisseurs. Il est très rare que des fonds soient encore disponibles après le paiement des premiers créanciers. Ainsi, obtenir le remboursement de son vol annulé, en cas de faillite, s’avère généralement infructueux.
 

Toutefois, il reste encore un espoir si vous avez acheté votre billet par le biais d’une agence de voyages. En effet, si celle-ci n’a pas encore réglé les vols, elle a pour obligation de vous rembourser le prix du billet. Il est également intéressant de consulter votre banque afin de demander une opposition au paiement, rendue possible dans le cadre d’une liquidation judiciaire.

 

➜ Vérifier mon indemnité

 

Ne manquez rien de l'actualité de l'aviation via nos pages Facebook et Twitter

 

Ce que nos clients pensent de Vol-Retardé

Partagez cet article