Retour aux nouvelles

Mauvaise passe : Que se passe-t-il chez Flybe et Ryanair ?

Période perturbée pour les compagnies aériennes low cost. Après la récente faillite de Primera Air, le rachat de WOW Air par Icelandair et les difficultés financières de Norwegian Airways. On apprend cette semaine que la compagnie aérienne low cost britannique Flybe bat de l’aile.

 

Flybe+Ryanair+lowcost+vol retardé+lowcost mal en point

Bientôt la fin de Flybe ?

 

Flybe a annoncé cette semaine qu’elle cherchait un repreneur. Cette nouvelle n’est à vrai dire qu’une demi surprise. Cela fait plusieurs que mois que la compagnie montre des signes de difficultés financiers.

Les bénéfices actuels comparés à ceux de l’an passé sont deux fois moindres. Les mesures déjà annoncées consistent à réduire les capacités aériennes et ses coûts d’opérations. Des rumeurs circulent déjà concernant de potentiels repreneurs qui auraient approché la compagnie. On cite le nom du groupe Stobart.  

La low cost britannique est bien implantée sur le sol français. 17 villes françaises y sont desservies (souvent de façon saisonnière) et rejoint Paris à une vingtaine de destinations.  Elle opère également en Belgique depuis l’aéroport d’Anvers à destination de Londres.

Flybe n’est pas la seule compagnie low cost à voir ses bénéfices s’écrouler. Ryanair enregistre aussi des bénéfices moins élevés que les précédentes années.

 

Low cost : Le long-courrier low cost en perte de vitesse ?

 

Un avion Ryanair cloué au sol par un huissier en France

 

Cette semaine, un des avions de la compagnie irlandaise s’est retrouvé cloué au sol par un corps de polices escorté d’un huissier. Les passagers installés à bord du vol Bordeaux – Londres ont bien été surpris par cette visite pour le moins inattendue.

La raison de cet incident, une dette de 525.000€ impayée depuis 2 ans pour de subventions perçues, mais jugées illégales par Bruxelles. En fin de compte, les 149 passagers ont pu s’envoler vers la capitale anglaise à bord d’un autre vol Ryanair. Toutefois, ce malencontreux événement leur a valu un retard de 5h.

 

Quelle est la meilleure compagnie low-cost pour prendre un vol ?

 

Y-a-il encore de l’avenir pour le low cost ?

 

Les principales causes de difficultés des low costs sont, entre autres, l’envol du prix du baril, la pression sur les prix ou encore la congestion des aéroports.

Cependant, selon Marc Rochet – PDG de Frenchbee, ce marché a bel et bien de l’avenir en Europe. En effet, 40% des vols effectués en Europe sont opérés par des compagnies low cost et les prévisions estiment qu’il existe encore de réelles opportunités à saisir sur ce marché.

Enfin, une lueur d’espoir pour le low cost cette semaine. La compagnie aérienne kazakhe a annoncé lancer une nouvelle compagnie low cost début 2019 : FlyAristan. Les business modèles pour cette nouvelle compagnie s’inspire, entre autres, des low costs : Air Asia et Cebu Air. Dans un premier temps, seuls des vols intérieurs sont envisagés. Cependant, à moyen terme, la compagnie annoncer lancer des vols internationaux.

 

Vous aussi votre vol a été retardé ou annulé  ?  Savez vous qu'en cas d'un retard de plus de 3h (ou de 2h en cas d'un annulation de vol),  vous avez droit à une indemnité allant de 250€ à 600 €. Tout cela est inscrit dans la législation européenne CE 261/2004. On peut vous aider ! Calculez maintenant le montant de votre indemnité.

 

 

➜ Vérifiez le montant de l'indemnité pour votre vol

 

Ce que nos clients pensent de Vol-Retardé


 

Partagez cet article