Retour aux nouvelles

Les données personnelles seront stockées pendant six mois

Les données personnelles des passagers aériens seront stockées pendant six mois et mises à disposition pour les services secrets européens. Les Ministres de l’Intérieur et de la Justice se sont accordés sur une convention correspondante.

Le débat public autour de la sécurité civile et l’acquisition des données personnelles est un thème actuel depuis des mois. Mais au plus tard depuis les attentats à Paris, les voix demandant une augmentation de sécurité civile plus élevée et le débat autour de la protection des données est sur toutes les lèvres.

Après cinq ans de négociations, un accord européen autour le sujet du registre des noms des passagers (PNR) a atteint en décembre dernier. Les négociations ont connu des revendications bien plus élevées que celles qui ont été accordées. La France et la Belgique par exemple avaient opté pour une période de stockage augmentant jusqu’à cinq ans après la date du vol. Avec un stockage de six mois, la décision finale de la commission vise alors à une période bien plus courte. Selon cet accord, toutes les données des passagers qui voyagent entre l’Union Européenne seront enregistrées et mises à disposition pour tous les états membres pendant six mois après la date du vol. Après ces six mois, les dates seront rendues anonymes et gardées stocké pendant encore quatre ans.

Le Parlement Européen avait à l’origine demandé un échange obligatoire de dates stockées, ce que les états membres ont refusé. Selon l’accord final, l’échange des dates n’aura lieu que sur demande.

Le système PNR sera introduit le plus vite possible, comme dit le commissaire européen Dimitris Avramopoulos. « Il est compréhensible qu’il n’y a pas de temps à perdre. Le système sert la protection des citoyens et respecte également ses droits de la personnalité. Il est une manière efficace de sécuriser les frontières européennes. « 

Surtout après les attentats de Paris pendant l’année dernière, de plus en plus de pays voient la nécessité d’un système intégral. Le but principal du système PNR est alors de pouvoir observer et surveiller le comportement de voyage des personnes soupçonnées de terrorisme

Les données personnelles seront stockées pendant six mois

Écrit par le team de vol-retardé