Retour aux nouvelles

Crash Germanwings, la seconde boîte noire retrouvée

Crash Germanwings, la seconde boîte noire retrouvée

Le FDR (Flight Data Recorder, enregistreur de données de vol en français) a été retrouvé hier en fin de journée par une gendarme dans une ravine que avait déjà été explorée. Le procureur chargé de l’enquête en France Brice Robin a déclaré : « Elle était noircie par le feu et de même couleur que la roche environnante et totalement enfouie. Mais son état général laisse raisonnablement espérer une possibilité d’exploitation ».

Cette boîte noire contient près de 500 paramètres de vol différents tels que la vitesse, l’altitude ou le régime moteur de l’appareil. Les boîtes noires sont essentielles aux enquêteurs afin de leur permettre de comprendre précisément les circonstances de cet accident survenu la semaine dernière.

La Justice allemande a également progressé de son côté. Les enquêteurs ont mis la main sur une tablette à l’un des domiciles du copilote suspecté d’avoir délibérément précipité l’appareil contre les montagnes causant ainsi la mort des 149 autres personnes à bord. L’historique des sites consultés sur cette tablette montre que le jeune homme de 27 ans s’était informé sur les manières de se suicider ainsi que sur les portes blindées des cockpits et leurs mesures de sécurité.

En début de semaine, la Gendarmerie avait annoncé avoir terminé l’évacuation des corps des victimes. Grâce aux échantillons d’ADN prélevés sur zone ainsi qu’à ceux fournis par les familles des victimes, c’est à présent un long travail d’identification qui va commencer. Le procureur a précisé qu’il faudra encore « 3 à 5 semaines » pour l’identification. 

 

Ecrit par l'équipe de Vol-Retardé.fr

 

Mise à jour le 03/04/2015 à 16h : 

« Une première lecture fait apparaître que le pilote présent dans le cockpit a utilisé le pilote automatique pour engager l’avion en descente vers une altitude de 100 ft (soit environ 30 m, NDLR), puis, à plusieurs reprises au cours de la descente, le pilote a modifié le réglage du pilote automatique pour augmenter la vitesse de l’avion en descente » , a indiqué le BEA dans un communiqué aujourd'hui.