Nouveau : demandez le remboursement de votre vol en cas d’annulation due au coronavirus. Cliquez ici
Retour aux nouvelles

Transavia ne veut pas payer en cas d’un vol retardé

Haarlem, Pays Bas – Transavia s’oppose complètement aux juges. Le 23 octobre 2012, la Cour Européenne de la Justice, l’organe judiciaire le plus puissant d’Europe, a jugé sur les indemnisation en cas d’un vol retardé : les compagnies aériennes doivent compenser les passagers après un retard de 3 heures ou plus. Les juges et les compagnies aériennes s’y résignent, sauf Transavia. Aujourd’hui, il y a une réunion générale pour plusieurs affaires de Transavia.

Transavia demanda une plaidoirie pour plusieurs affaires. La compagnie aérienne n’est pas d’accord avec des jugements des juges hollandais et elle s’oppose même au jugement définitif de la Cour Européenne. Transavia ne veux pas payer une indemnisation quand leurs vols ont été retardés 3 heures ou plus.

D’autres compagnies aériennes, comme KLM, se résignent à ces attestations des juges et elles respectent (dans une certaine mesure) le fait qu’elles doivent indemniser leurs passagers après un retard de 3 heures ou plus. Aussi est-il à un certain degré bizarre que Transavia, une filiale de KLM, s’oppose aux jugements des juges hollandais comme au jugement définitif de la Cour Européenne de la Justice.

De surcroît, il est toujours difficile d’avoir l’indemnisation de la compagnie aérienne, malgré les jugements de la Cour Européenne de Justice, ce qui est contraire au but de ces jugements : une protection meilleure des droits des passagers aériens.

Aujourd’hui, la réunion aura lieu à Haarlem. Vu le fait que c’est une réunion générale, donc le jugement ne sera pas publié par le tribunal. Par contre, pour les réunions de suite seront publiées.

    

Ecrit par : l’équipe Vol-Retardé