Astuces contre le décalage horaire

La fatigue après un vol long-courrier interfère souvent avec l'envie de profiter de ses vacances et de découvrir un maximum de chose. Il y a beaucoup de conseils et de stratégies pour prévenir ou surmonter le décalage horaire - nous évaluons quelles méthodes plus ou moins utiles !

Probablement, nous avons tous vécu ça dans les vols long-courriers : On arrive à bon (aéro)port après un long vol et le premier jour on se sent constamment épuisé, déconcentré et mou, idem lorsqu'on rentre à la maison. Cette "gueule de bois" vient du fait de l'évolution rapide de l'horloge interne (cycle jour-nuit) déréglée par un fuseau horaire différent. Les agents de bord, les pilotes ou les entreprises ont développé leurs propres méthodes pour surmonter le décalage horaire rapidement. Voici une vue d'ensemble.

Habitude de sommeil

Avant le voyage : Si vous allez vers l'est, vous aurez de l'avance sur votre cycle de sommeil, dans ce cas essayez de vous coucher progressivement plus tôt afin de vous adapter en avance sur ce nouvel horaire. A l'inverse, si vous allez vers l'ouest et que vous perdez donc des heures de sommeil, il sera judicieux de se coucher plus tard. Evidemment, dans la mesure du possible.

Dans l'avion : De la même manière, essayez de dormir si vous allez vers l'est et restez eveillé si vous vous dirigez vers l'ouest. Reglez à l'avance votre téléphone ou montre sur l'heure du pays de destination, cela vous guidera pour savoir si vous devez dormir ou pas. 

Après le voyage : Essayez de vous adapter au rythme quotidien local. N'allez pas dormir si vous arrivez pendant la journée, à la place, sortez découvrir et participer aux événements de la journée, à la recherche de la lumière du jour, le soleil vous tiendra éveillé.

Pour les rendez-vous d'affaires, il est recommandé de les organiser à l'heure à laquelle les personnes sont le plus particulièrement en forme. Le matin si vous partez vers l'ouest et dans la soirée si vous partez vers l'est.

Adaptez les repas

Une étude menée par l'Université de Surrey en 2016 montre que l'ajustement des heures de repas est plus efficace que la tactique du sommeil. Pour des raisons psychologiques, l'horloge interne s'ajuste plus facilement lorsque la tête et le corps sont adaptés au nouveau fuseau.

Évitez la caféine et l'alcool à bord

La caféine maintient le corps artificiellement éveillé, et peut causer des palpitations ou des problèmes d'estomac . L'alcool vous fait respirer plus et vous rend fatigué. Les deux dessèchent le corps, il faut boire prioritairement de l'eau sur le vol, pour se sentir en forme même après l'atterrissage.

Les plantes médicinales et médicaments (après consultation)

La valeriane aide par exemple à palier au manque d'énergie, lutte contre l'anxiété et favorise le someil, que du bon ! La mélatonine peut quant à elle être prise quelques jours avant le vol. Elle permet de prévenir et réduire les effets du décalage horaire et de traiter l’insomnie chez les personnes de 55 ans et plus.

Par ailleurs, dans la plupart des cas on sent plus le jetlag après un vol vers l'Est qu'un vol vers l'Ouest. C'est parce que, lors d'un voyage vers l'ouest (comme aux Etats-Unis) le temps se déplace vers l'arrière et la journée devient donc plus longue. Le corps humain réagit généralement plus difficilement à une forte réduction de la journée en direction de l'est, par exemple pendant un voyage de la France vers l'Asie.

Ça vous a plu ? Consultez notre blog pour lire les dernières nouvelles ou suivez-nous sur FacebookTwitter ou Instagram.

Vérifier mon vol