United Airlines retarde vol pour passager

United Airlines retarde un vol volontairement. Une histoire triste mais belle aussi. Kerry Drake – un homme de San Francisco – était en route pour dire adieu à sa mère qui était agonisante. La distance de deux vols entre les deux personnes. Si le personnel d’United Airlines avaient décidé de ne pas retarder volontairement la correspondance de Kerry Drake, il aurait raté cette correspondance et il ne serait pas à l’heure pour voir sa mère.

L’Américain devait voyager de Sans Francisco à Lubbock, au Texas et il n’avait que 40 minutes pour avoir sa correspondance à Houston. Quand son premier vol, qui était en même temps le dernier vol du jour, subissait du retard, il comprenait vite qu’il serait fort possible de rater la correspondance.

Complètement éperdu, il commençait à pleurer. Les hôtesses de l’air lui donnaient des mouchoirs et lui ont promis de tout faire pour l’aider. Le plus important était de communiquer les données de vol de sa correspondance, disait le pilote de l’avion à CNN.

Une fois arrivé à Houston, Kerry se dépêchait pour sa correspondance. « Je courais à la direction de la porte et environ vingt mètres avant la porte, j’entendais dire le personnel « Monsieur Drake, nous vous attendons déjà » » selon l’homme.  

Il semblait que le pilote avait communiqué les données du vol qu’il avait eue des hôtesses de l’air par la radio au personnel de l’avion pour Lubbock. Il expliquait le retard de vol et la situation de son passager. Ensuite, le personnel de l’avion pour Lubbock ont retardé volontairement le vol pour que Kerry ne rate pas sa correspondance.

Jusqu’à ce moment, Drake agissait à l’adrénaline pour ne pas rater son vol. Mais une fois dans l’avion, il se reálisait ce que l’on avait fait pour lui et il était pris par l’émotion. De plus, le personnel s’était occupé que son bagage arrivait à l’heure à Lubbock.

Drake arrivait à l’heure à l’hôpital pour dire adieu à sa mère. « D’un certain moment, elle ouvrit ses yeux et je crois qu’elle me reconnaissait » disait Drake, qui passait la nuit à l’hôpital avec sa mère. « Vers 4 heures du matin, elle était encore consciente, mais c’était la dernière fois, même si on ne le savait pas ».

Ce matin, elle est décédée.

Drake écrivit une lettre à United Airlines, pour remercier les hôtesses de l’air, le pilote, le personnel du sol et du bagage pour leur aide pendant cette journée. Son histoire a été publiée dans le newsletter du personnel de United pour montrer ce que l’on peut faire quand on collabore, disait la porte-parole Megan McCarthy.

Retarder un vol volontairement, cela n’arrive presque jamais, parce qu’on critique le personnel sur leur ponctualité et suivre les créneaux. Dans ce cas-ci, ils ont néanmoins fait la bonne décision.

Vérifier mon vol