Retour aux nouvelles

Des hôtesses de l’air refusent de porter des foulards

Après une pause de 7,5 ans, les vols de ligne d’Air France à Teheran seront re-établies d’ici dans deux semaines. Air France prévoit un code vestimentaire pour des hôtesses de l’air sur ces connections, mais celles le refusent.

les vols de ligne d’Air France à Teheran

En Iran, il est prescrit depuis 1979 que des femmes portent des foulards en public. Pour subir aux lois iraniennes, Air France veut obliger ses employées féminines à donner suite à cette règle. Elles seront engagées à porter des pantalons longues et une veste pendant les vols, après avoir atterri à Teheran elles seront obligées, comme la loi Iranienne leur demande, de porter également un foulard. 

Une multitude d’hôtesses se sont présentées chez le syndicat SNPNC après l’annonce de ces nouvelles. Selon BFM TV, les employées de l’agence aérienne rejettent manifestement cette nouvelle réglementation.

Air France communique que la compagnie est obligée à respecter la loi iranienne et qu’un mépris de la loi de la part des employées emporterai des conséquences. L’union cherche que le service sur ces vols sera au moins à base volontaire pour que les hôtesses seront libres à decider pour elles-mêmes.

Ecrit par l’équipe de vol-retardé.

Partagez cet article