Retour aux nouvelles

Les passagers sur la balance

Ce n’est pas un secret : la consommation de carburant, et donc les coûts d'un vol, sont principalement déterminés par le poids de l’avion et en conséquence, les passagers et leurs bagages influencent également ces coûts. C'est justement pour cette raison qu'il existe des exigences non seulement de dimensions mais aussi de poids pour les bagages en soute, ainsi que pour les bagages à main.

Hawaiian Airlines pèse ses voyageurs

Quand Hawaiian Airlines a donc remarqué que ses vols entre Honolulu et Pago Pago aux Samoa américaines consommaient de manière significative plus de kérosène que prévu, elle a décidé de peser ses passagers. La compagnie aérienne a ensuite demandé à tous les voyageurs de se faire peser avec leurs bagages à main avant le départ. Résultat des analyses : les passagers étaient en moyenne plus lourd de 13,5 kg par rapport au passager moyen. 13,5 kg par voyageur est une différence non négligeable et correspond à peu près à un bagage à main supplémentaire par personne.

Passagers particulièrement lourds

Les passagers sur la balance

Hawaiian Airlines souhaitait donc continuer à peser tous les voyageurs avant le départ pour ensuite pouvoir les répartir dans l’avion afin de réduire la consommation de carburant. "En ayant recours à cette méthode, ils affirment que les Samoans sont en surpoids" se sont plaints certains voyageurs, car presque tous les passagers sur ce vol sont insulaires. Ils ont demandé de cesser cette pratique. Cependant, après un examen par le département du transport américain, la compagnie aérienne peut quand même y avoir recours afin de remplir l'avion le plus efficacement possible. Seulement, si un voyageur n'est pas transporté en raison de son poids, cela constitue une discrimination contre sa personne.

Hawaiian Airlines n’est pas la première compagnie aérienne à demander à ses passagers de se faire peser. Comme le magazine suisse Aero Telegraph l'écrivait il y a un an, Uzbekistan Airways a décidé de peser ses passagers (pour l'amélioration de la sécurité) et Samoa Air va jusqu'à demander le poids des passagers et leurs bagages afin de calculer le prix de leurs billets.

Dans l’ensemble, nous estimons donc que les passagers de Hawaiian Airlines ont de la chance. Hawaiian Airlines aurait également pu décider de rendre le vol plus cher au lieu d'abaisser les coûts au moyen d’autres stratégies. En fin de compte, il est en effet statistiquement prouvé que particulièrement beaucoup de personnes lourdes se rendent sur l'île, et que 75 pour cent de la population locale est en surpoids.

Écrit par l’équipe de vol-retarde.